vendredi 8 janvier 2016

La vie pas à pas 2016 #1

Voila que je vais faire comme beaucoup de blogueuses et vous parler un peu de mon quotidien. Parler des jours pour en retenir quelques fragments, pour se rappeler que oui, on fait des choses, chaque jour qui passe.

1er janvier.
Avec deux enfants en bas âge dans la maison, le réveil est pourtant moins violent que je ne l'avais appréhendé. Des muffins au petit dej., j'ai eu là une brillante idée. Un petit tour dans la maison de Patrick et Laeti en construction, je monte sur un échafaudage branlant pour regarder par la fenêtre, mon vertige ne me fait pas trop de misère. La voisine est visiblement incapable de contrôler son chien et je l'enverrai bien en orbite d'un bon coup de pied bien placé. Message de ma petite cousine Élise montée à Paris pour le 31, "ça vous dit de se voir ?". Ça change nos plan mais pourquoi pas.
On se retrouve à la République. Première fois que j'y viens vraiment depuis les attentats de novembre (j'y suis passée plusieurs fois), première fois donc que je vois le "mémorial" auquel se rajoutent toutes les causes qui passaient par là en un joyeux bordel. Le lion porte un collier de fleurs. Les touristes visitent le lieu comme une attraction de plus. Un tour sur le canal de l'Ourq mystérieusement clôturé de barrière (peur que des types bourrés s'y noient dans la nuit du 31 ?). Un café/thé/chocolat à l’hôtel du nord (oui celui du film) bel intérieur chaleureux et service impeccable mais thé insipide.
Direction chez V&V pour soirée musicale. Le maitre des lieux est dans les choux avec une sinusite. Je coupe les cheveux les plus longs du monde (pression). 20 cm de moins et des pointes impeccables pour la demoiselle. On a le meilleur saumon fumé de l'année. Je fais des empanadas que j'oublie de photographier pour le cookbook challenge (il faudra en refaire.... quel dommage). Soupe de courgette, poulet curry. On fini en musique tout de même, je ne sers pas a grand chose au milieu de tout ces supers instrumentistes, mais j'ouvre grand mes oreilles et j’apprécie (ah le nickelharpa...). Rentrés à 2h du mat. Un premier jour de l'année bien rempli.

2 Janvier 
Réveil un peu dur j’émerge doucement à 11h30 et je me met en retard pour la suite. Rendez-vous au pont des art débarrassé de ses cadenas à 14h30 pour une captation de valse, Yves veut faire hommage au très chouette projet d'une minute de danse par jour et je suis bien contente d'y participer. Captation avec reflex numérique et tablette (c'est beau la technologie). Coup de pot l'accordéoniste joue du trois temps. Trois prises et l'affaire est dans le sac malgré la négociation serrée avec un touriste pour qu'il ôte ses fesses du champ de la camera.
Direction le MK2 bibliothèque puisque j'ai pu convaincre monMari d'aller voir star wars 7. Pour la Séance en VO et 2D nous avons 1h d'avance. Recherche désespérée d'un truc pas trop gras à manger, ce sera bagel vege et chili con carne à l’Indiana, une demi réussite, monMari se laissera sans doute trainer à Exki la prochaine fois. Je ressort du cinéma conquise et enthousiaste, j'ai carrément kiffé. monMari attends une scène post-générique inexistante (et non c'est pas un Marvel). Il est moins enthousiaste que moi et je m’énerve toute seule à essayer de le convaincre. Il m'apprends qu'il y a des fans qui se sont plaint que les deux héros étaient l'un noir, l'autre une femme et qu'ils ne pouvaient pas s'identifier et je tombe des nues devant une telle bêtise (et les femmes et les noirs, ils ne râlent pas sur leurs difficultés d'identification devant les 90% de film ou le héros est un homme blanc hétérosexuel entre 20 et 40 ans). Du coup je suis encore plus énervée.
Vu qu'on est passés en mode films, on regarde Ant-man et Avengers 2 une fois rentré à la maison, en mangeant ce qu'il reste dans le frigo, poulet haricots verts pour monsieur. Maquereaux au vin blanc, soupe, pamplemousse et salade pour moi. Ant-man n'est pas la catastrophe décriée mais n'est pas non plus une réussite absolue, et puis disons qu'en terme d’égalité des sexes après Star Wars il fait pale figure. Avengers 2 se coupe au milieu, mais de toute façon il est 1h30 du matin. Temps de dormir.

3 Janvier
Réveil tardif à nouveau. Un passage à picard pour prendre une brioche des roi (elles sont trop bonne mais malheureusement il n'y a que 2 semaines dans l'année pour en profiter). Et direction Montigny-sur-Loing pour un cours de chant indien. On travaille le Raaga Bhibas, premier cours de chant indien pour monMari (vu qu'il est là, autant qu'il chante), il s'en sort pas mal. On visite les chevaux qu'ils élèvent, les garçons décident de faire échange cours de conduite contre cours d'équitation. Malheureusement il pleut toute la journée, c'est donc fichu pour la ballade en forêt de Fontainebleau. On admire les tableaux de Claire Comment (la maman de ma prof), quand je serai riche, j'en achèterai un, c'est certain.


Dîner de poulet au curry (oui encore mais c'est bon) arrosé de champagne. Rentrée tardive pour éviter les bouchons et fin de visionnage d'Avengers 2. Encore une fois, pas extraordinaire mais pas la daube décriée non plus.

4 Janvier
Retour au boulot, portefeuille oublié (donc carte de transport et carte de pointage), un pot de cornichon cassé en plein monoprix. La journée commence bien... pas beaucoup de boulot au boulot. Je bosse sur quelques trucs perso. Lecture de Causette dans le métro du retour. Un peu de couture pour l'association médiévale, le tas diminue lentement (les vêtements de "prêt" que l'association met a disposition de ses invités que je remet, qui à la bonne époque, qui en état (beaucoup n'ont pas été surfilés et les coutures sont en train de lâcher)). Pour manger ce sera le reste de farce d'empanadas avec riz et haricot vert. Un épisode de Deadwood (s01ep3) avec monMari qui s’écroule ensuite, je fini la soirée avec Downton Abbey (j'en suis au milieu de la saison 5).

5 janvier 
Petit dej à la brioche picard (il faut bien se faire plaisir). J'ai trop fait infusé mon thé et il est amer. Comme je suis en avance je fini ma couture d'hier, en tout cas la partie machine (comme ça je pourrais faire la partie main dans le métro). Et du coup je suis à la bourre.... Dans l’après-midi Emmanuel (le real-cadreur-monteur) du clip, à l'idée moyennement bonne de publier celui-ci sur le forum de tradzone. Nous voici balancées dans la fosse aux lions, sommées d’arrêter de jouer des bourrées parce que l'on massacre prétendument le terroir et d'aller se vendre sur TF1 même si ce n'est pas sûr qu'ils nous prennent parce qu'on n'a pas le niveau. Ma vielliste chérie nous défend courageusement, jusqu'à ce que l’agressivité ambiante la mette sur les nerfs puis c'est moi qui prends le relai pour remettre les choses en contexte (genre rappeler que l'on est un groupe avec un an d'existence) et calmer les esprits. S'ensuit une battle avec le réalisateur (puisque nous, nous sommes excusées vu notre manque de bouteille, il semble qu'il faille une autre victime). Bref, les forums d'internet n'ont pas perdu leur sel depuis l’avènement des réseau sociaux, les gens continuent de s'y défouler bien protégés derrière leurs écrans comme si derrière les œuvres sur lesquelles ils s'acharnent il n'y avait pas des personnes de chair et de sang auxquelles on se doit de témoigner un peu de respect (ne serai-ce qu'en tant qu’êtres doués de sensibilité). Ça me mine mine de rien un peu le moral mais comme le soir c'est répet, on peut au moins se faire un bon debrief (les filles ont plus de recul que moi sur ce genre de truc). On travaille la valse à 8 temps bizarre, on peaufine la mazurka à Marguerite et on trouve des idées pour la scottish qui drague. Tout ça avance plutôt bien ma fois. Dodo tard comme tous les mardi.

6 Janvier
J'avance encore un peu sur la couture le matin, assez pour en emmener dans le métro. Mais au final l'unique aiguille que j'avais emporté casse... cet ourlet ne sera pas fini aujourd'hui. Réunion de CE, si la situation de la boite tient la route, celle de la profession n'est pas la plus évidente, quand à savoir si ça s’améliorera.... Je passe l’après-midi à bosser sur la communication qui s'en suit (voir les gens, rédiger le compte rendu). Vie ma vie d’élue... Sur tradzone le débat se poursuit. Heureusement les modos et les autres membres du forum se sont un peu réveillés pour nous défendre et pour apporter des critiques constructives et quelques directions vers lesquelles travailler. Les agresseurs d'hier, arguant qu'on leur demande d’être "bénît oui oui" (en fait non, polis et corrects suffirait) s'en vont comme des princes, un grand classique des internets. Double cours de chant ce soir. En chant indien sur le raaga bageshri, une pentatonique sans quinte (pas évident mais très joli). Compos et improvisation. En trad on bosse sur les chants de marin à la manœuvre puis sur les complaintes maritimes. Très intéressant sur le rapport corporel au rythme et la dilatation/compression des phrasés au sein d'un même tempo. Je récupère les lins colorés acheté à un ami ainsi qu'un livre sur les teintures naturelles qui me permettra peut-être de convaincre les membres de ma compagnie médiévale qui sont réticents à s'habiller en laine que le lin coloré c'est mal. Coucher tardif une nouvelle fois.

7 janvier
Dernier jour de cette première semaine de l'année. Pas mal d'attente au travail et le vrai boulot qui débarque à 17h30. Rien que de très classique. Je demande conseil à un collègue pour le renouvellement de ma platine vinyle, il me conseille deux marques dans les "1ers prix" (300 euros tout de même) et un magasin sur lequel je me casse les dents vu qu'il fermait à 19h et que j'ai fini plus tard à cause du boulot qui est arrivé à 17h30 (vous suivez ?). Je dîne vite fait dans le coin d'un bo-bun "special" boeuf-tofu frit-saucisse laotiennes. C'est plus cher que la normale (pas loin de 10e) mais ça les vaut, en quantité et qualité. Puis direction le quiet man pour la fameuse session de chant traditionnelle du jeudi soir. Tout le monde est un peu fatigué mais le coeur et l'envie de chanter sont présents. Des voix commencent à se libérer, et des nets progres ont été accomplis chez certain(e)s ça fait plaisir à voir. Pour le coup on aussi le droit à une chanson italienne par des natifs de passage. C'est encore un coucher tardif (mais c'est jeudi, c'est normal).

Voila, c'est parti pour 52 semaines de blabla du jeudi au jeudi, moi ça m'aidera à retenir le temps, et vous j’espère que ça ne vous ennuiera pas trop.

4 commentaires:

Kleo a dit…

Super initiative, j'adore avoir des tartines de lecture dans ce genre !
Ouf pour le 1er au matin, on a passé l'épreuve ;)
Comme TonMari, je suis assez mitigée sur Starwars, mais tu as dû lire mon article ^^

shermane a dit…

Bienvenue au club ^^

Ah, Exki divise les gens ? :) J’ai pu y traîner monsieur seulement 2-3 fois, mais je suis moi-même assez affolée par les prix pratiqués.

Pour l’identification, je n’ai jamais compris. Je n’ai personnellement pas besoin de m’identifier à un perso pour l’aimer (et c’est le cas avec Finn et Rey) parce que je serais incapable de faire les 4/5 de ce que les héros de cinéma font, de toute façon. Bref, cette histoire m’énerve aussi.
Nous, on a adoré Ant-Man. L’absence de femmes ne me gêne pas tant que celles dont on parle ne sont pas des potiches. Après, c’est sûr que ça ne passe pas le test de Bechdel ^^

Le vieux débat sur le forum a l’air assez vilain, mais... les forums me manquent, malgré tout. Les longs pavés, les « modos », les smileys à profusion. La grande époque d’Internet.

Bonne semaine !

ElanorLaBelle a dit…

Un exercice qui est toujours plaisant à lire et qui, je pense, est aussi agréable pour la personne qui l'écrit.
Quelle semaine! Pas pu m'empêcher d'aller voir sur tradzone, sympa l'ambiance... :/

ioionette a dit…

@Kléo : pour star wars je vais finir par faire un article moi-même vu qu'aucun de ceux que j'ai pu lire ne colle a mon opinion (et oui j'ai lu le tiens, amael est assez d'accord avec toi).

@ Shermane : Exki je crois que ça fait trop "diet" pour monMari, je trouve ça cher aussi, mais le baggel végé à 13,50 c'était pas donné non plus, malheureusement dans le coin là-bas c'est un peu morne plaine. Pour Ant-man je pense qu'il a souffert la comparaison avec star wars vu sur grand écran, mais j'aurai bien aimé le voir au ciné, les scène en miniature ça devait être quelque chose.
Moi les forums ne me manquent plus trop après cette expérience étrangement...

@ElanorLaBelle : J'ai bien peur que pas mal de mes semaines soit aussi denses ^^
Mais oui c'est sympas à écrire et je suis contente d'avoir de si bons écho, moi qui pensait vous ennuyer :-)