dimanche 1 mars 2015

Mon mariage : Le costume de monsieur

Tout comme moi, mon futur époux avait une idée bien précise de ce qu'il voulait porter pour le jour J. Un costume et un gilet bien sûr, l'attirail classique du marié, mais un costume italien et un gilet sur mesure.
Je vais vous expliquer, parce que moi je ne le savais pas avant qu'il m'en parle. Il existe trois formes possibles pour les costumes masculins : forme italienne (coupe cintrée), forme allemande (coupe droite) ou forme anglaise (coupe trapèze). La coupe qui va le mieux à chacun dépend bien sûr de sa morphologie. Mon futur époux qui a une ossature et un bassin fin mais des épaules plutôt carrées, a le physique idéal pour porter une coupe italienne, si tant est qu'il ait gardé la ligne. Sans s'étaler trop sur sa vie, mon amoureux a eu quelques soucis de régulation de poids ces dernières années, pour des raisons tant de sédentarisation, de stress que de moral. Nous avons donc décidé d'un commun accord, 9 mois avant le mariage, de modifier notre régime alimentaire dans le but de trouver un compromis qui ne soit pas trop frustrant tout en étant moins gras et moins calorique, en deux mots une alimentation à la fois saine et plaisante. Et ça a marché ! mon amoureux a perdu entre 20 et 30 kilos entre notre début de régime et le mariage. C'est beaucoup et ça se voit, suffisamment en tout cas pour qu'il se plaise, ce qui est un peu essentiel pour un événement pendant lequel il était sûr d'être photographié sous toutes ses coutures.
Concernant son gilet, Monsieur à décidé de faire lui aussi appel aux services des Ateliers de monsieur le Duc pour se faire confectionner un gilet un peu particulier : un gilet corset à la coupe "pharmacienne" (dont l'ouverture boutonnée ne se trouve pas au milieu du buste mais sur le côté). Le cheminement à un peu suivit le mien : croquis, choix de tissus, essayages. Le résultat est très beau et le marié était aux anges, les habilleuses improvisées peut être un peu moins mais miss CoCo et Mamie s'en sont bien sorties. De mon côté j'avoue que la parité octroyée par ce gilet m'a bien fait rire, aucun de nous n'était en effet capable de se déshabiller seul à 7h du matin quand nous avons enfin rejoint un lit bien mérité. La lavallière a été cousue par les mêmes mains que le gilet. Quand au costume, c'est à l'Anglais, qui fut son témoin, que monMari doit de l'avoir parrainé chez Tangara où il trouva sont costume idéal, un italien de chez Versace aux discrètes rayures turquoises. 
Les chaussures fabriquées en France, viennent du chausseur local, les boutons de manchettes sont un cadeau de ma part (faisant référence à la fois au tableau périodique cher à mon scientifique de mari et a son angoisse du jour J "O" et "Mg" -> Oh My god / Oxygène, Magnésium)

En plein habillage



Il est beau hein ?

toutes photos Julien Wieser
 

1 commentaire:

Véronique David a dit…

dernière photo:
je confirme; il est beau...
Je dirais même plus, il est superbe.